Célébration de la journée internationale de la paix

A l’occasion de la célébration de la journée internationale de la paix, les filles ambassadrices pour la paix de Goma ont effectué une descente sur terrain dans le groupement Kibati, village Mujoga en territoire de Nyiragongo en vue de sensibiliser les jeunes sur la paix. 68 jeunes ont été sensibilisés et se sont engagés à mener des sensibilisations dans leurs communautés pour faire passer le message de paix. Les filles ont fait passer le message de paix à cette occasion avec les enfants de Mujoga et ont partagé ensemble la joie de vivre en communauté.

 

  • 16 jours d’activisme sur les violences faites à la femme

Dans le cadre de 16 jours d’activisme,les filles ambassadrices pour la paix de Butembo ont organisé une conférence débat et théâtre auprès des jeunes de la ville. L’objectif de l’activité était d’amener les jeunes du milieu à un éveil de conscience en vue de participer dans la construction de la paix autour d’eux et cette activité a connu la participation de plus de 80 jeunes.

 

Les jeunes qui ont participé à la conférence ont recommandé aux filles ambassadrices pour la paix d’implanter des noyaux dans différentes écoles, institutions et groupes des jeunes dans le but d’étendre le message de paix  comme le feu de brousse et qu’elles aient aussi un bureau fixe où l’on peut se ressourcer de beaucoup d’information.

·         MAISON DE LA FEMME DE BULENGO

Les violences sexuelles fragilisent davantage le statut socio-économique des femmes, des filles et des enfants qui en sont victimes. C’est en se référant à cette problématique que la SFVS avec l’appui de la ville de Genève a jugé impérieux de mettre en place un centre multiservice pour la prise en charge efficace des victimes de violences sexuelles sur le plan médical, psychosocial et socio-économique. La Maison de la femme constitue une réponse à l’aspiration de la SFVS depuis plusieurs années. L’aspiration en question se manifeste par le souhait de voir la SFVS disposer d’un centre où les victimes de violences sexuelles recouvrent leur dignité à travers les différents services qui y sont organisés. La construction du Centre s’inscrit en outre dans les efforts visant à offrir aux femmes un toit (logement de transit pour les convalescentes), les soins de santé pour les victimes en transit et la possibilité d’apprendre un métier, de se prendre en charge et d’accroître son autonomie économique. Il permet aux femmes victimes des violences sexuelles, non seulement de jouir de leurs droits fondamentaux, mais également et surtout de pouvoir se parler de leur vécu traumatique pour s’entraider mutuellement, une thérapie de groupe autour d’une activité qui aide à préparer l’avenir et à devenir des citoyennes autonomes, responsables et respectables.

No Replies to "Célébration de la journée internationale de la paix"